Jakob SMITS chez Pauline, Vincent, Rachel et Fanny
L’enfant blond(e), s.d.

Bienvenue Pauline, Vincent, Rachel et Fanny !

Pour rejoindre la causerie chez Pauline, Vincent, Rachel et Fanny, cliquez ici (Zoom Live le dimanche de 13h00 à 13h30)

Si vous désirez découvrir leur famille à travers le regard de Claire, la conservatrice du Musée d’Ixelles, cliquez ici (Zoom Live le dimanche de 16h00 à 17h00)

 
 
 
 
0
© Musée d'Ixelles
” Un Jacob Smits entier SVP ! “

TÊTE DE SPECULOOS

T’ES PAS CONTRAIRE

La playlist pour Jakob

La playlist idéale,

selon Pauline, Vincent, Rachel et Fanny

pour écouter l’œuvre de Jakob Smits

 

  • Erik Satie – Gymnopédies  I, II et III
  • Erik Satie – Cinq nocturnes – N°4
  • Erik Satie – Gnossiennes 1-3
    André Borbé – Je ne te
  • Debussy – Chidren’s corner L.113

Prends une feuille, un feutre et fais prendre la pose de Marguerite, la petite fille du tableau, à qui tu veux, face à la caméra de ton ordinateur (comme ça, tout le monde voit bien). Choisis la couleur du feutre selon ton humeur du jour. Maintenant vas-y, dessine le portrait mais attention, avec ta main contraire !

Recompose Marguerite, la petite fille du tableau, avec ce que Saint-Nicolas t’a apporté : mandarines, bonbons, nic nac, emballages… Tu peux compléter avec l’une ou l’autre matière qu’on trouve dans toute maison (si t’as pas d’idées… papiers chiffonnés). Attention, Marguerite n’a pas de barbe !

C’est malin, le Musée d’Ixelles ne nous prête que la moitié du tableau…
 
Qui pourra deviner ce que cache la partie inférieure ?
Le Musée n’ose pas la montrer ou quoi ?
 
On attend vos révélations #museecommechezsoismits

Qui êtes-vous ?

Nous sommes une famille de quatre, dont l’âge cumulé approche le temps qui nous sépare de la réalisation de l’enfant blonde en 1901 par son père, le peintre. 

Avec le temps, on s’est attachés à l’un comme à l’autre.Bientôt elle s’installera une journée chez nous. 

Nous sommes une famille comblée !

Pourquoi avoir participé à ce projet ?

La maison vit en perpétuel chambardement : petit théâtre, atelier permanent ou collections particulières. 

Pourquoi pas lui donner l’atmosphère d’un musée ? 

Déambuler dans des musées comme chez nos voisins était un régal. 

Que le musée devienne comme chez nous, une évidence. 

Ça fait un petit temps qu’on l’attend. 

Pourquoi avez-vous choisi cette œuvre ?

Elle ne nous lâchait pas du regard, de façon déterminée. 

On l’avait repérée dès le début. 
Pourtant, on a pris un chemin arboré, on a regardé une pirate rousse et d’autres marines, on a joué avec des carrés de couleurs, palpé les beaux œufs d’une femme et tapé dans l’œil au bic bleu. 

Puis, épuisés par le tour de la galerie et l’accumulation des possibles, on est revenus vers elle. 

Chacun de nous, pour des raisons différentes, père, mère et filles. 
Chacun a trouvé quelque chose dans le 3/4 de la petite fille et a rêvé du 1/4 restant.

Décrivez votre œuvre en trois mots

Mystère, matière, lumière