Louis VAN LINT chez Thaisy
Broussailles, 1960

Bienvenue chez Thaisy !

Pour rejoindre la causerie chez Thaisy, cliquez ici (Zoom Live le dimanche de 12h00 à 13h30)

Si vous désirez découvrir Thaisy à travers le regard de Claire, la conservatrice du Musée d’Ixelles, cliquez ici (Zoom Live le dimanche de 16h00 à 17h00)

 
 
 
 
© Musée d'Ixelles - SABAM Belgium 2020

L’herbe des prairies

La beauté des pinceaux

La playlist pour Louis

«  L’herbe des prairies virevoltant sous l’emprise du vent, sont pour le calligraphe autant de modèles atteignant sans effort l’objectif qu’il s’assigne : matérialiser la vitalité d’un influx  »

citation de Fabienne Verbier, inspiré par Henri Michaux

La playlist idéale,

selon Thaisy,

pour écouter l’oeuvre de Louis Van Lint

  • Mark Knopfler – Backdoor on the dance floor
  • Mark Knopfler – Nobody’s child
  • Mark Knopfler – My bacon roll

Je vous invite à partager un moment intime de calligraphie comme un écho à l’oeuvre Broussailles de Louis Van Lint : 

Beauté des pinceaux, sensualité de l’encre qui imprègne le papier, geste de la main neuf et immémorial à chaque fois.  

Louis VAN LINT, Broussailles, s.d.Dimensions : 61 x 71 x 1,5 cm
Lire la vidéo

Qui êtes-vous ?

J’ai longtemps travaillé en tant que décoratrice dans le domaine de la bijouterie et l’horlogerie. Artiste dans l’âme, j’aime créer avec mes doigts : tricots, broderie. Curieuse, je me suis lancée dans la calligraphie chinoise et japonaise.

Pourquoi avoir participé à ce projet ?

J’adore les musées et le Musée d’Ixelles. Comme j’habite le quartier, j’aime l’idée de le faire connaître à mes amis et d’accueillir une de ses œuvres.

Pourquoi avez-vous choisi cette œuvre ?

L’œuvre de Van Lint joue avec la technique du lavis et de l’encre. Cela rejoint mon travail sur la calligraphie japonaise. J’y vois un lien cohérent.

Décrivez votre œuvre en trois mots

Trait, intriguant, rendre vivant la broussaille.